À l’issue de trois semaines du procès d’Alexandre Benalla, l’ancien chargé de mission de l’Élysée à l’origine d’un scandale politique majeur, jugé pour ses agissements lors de la manifestation du 1er mai 2018, le tribunal a mis son jugement en délibéré au 5 novembre.