Conséquences des pluies torrentielles, des tonnes de déchets ont été charriées mardi à Marseille sur les plages et en mer. Des élus de la mairie ont dénoncé un “écocide”, pointant la responsabilité de la métropole, en charge de la propreté.