Depuis plusieurs décennies, les thèses conspirationnistes essaiment sur les réseaux sociaux. Le phénomène, parfois proche de l’emprise sectaire, a été amplifié par la crise du Covid-19, constatent les associations d’aide aux victimes. France 24 a recueilli les témoignages de personnes touchées par ce problème.