Tous les soignants devraient pouvoir recevoir une “troisième dose” de vaccin anti-Covid-19, ainsi que l’entourage des personnes immunodéprimées et les personnels du transport sanitaire, ont estimé, mercredi, les autorités sanitaires françaises. Ce rappel était jusqu’alors réservé aux personnes âgées et à risque.