Devant la Quatrième commission des Nations unies en charge des questions de décolonisation, Édouard Fritch, le président de la Polynésie, a déclaré que le territoire qu’il administre “n’est pas une colonie qu’il faut décoloniser”. Il a notamment mis en avant les efforts financiers déployés pour aider les Polynésiens à lutter contre le Covid-19. Depuis 2013, la Polynésie Française est inscrite sur la liste onusienne des pays non-autonomes.