Emmanuel Macron a présenté son plan pour bâtir la France de 2030 et faire émerger les champions de demain. Objectif : investir 30 milliards d’euros sur cinq ans dans les technologies d’avenir comme l’hydrogène, les avions bas carbone ou les petits réacteurs nucléaires. Le président français se veut le défenseur d’une France puissante face aux tenants de la thèse du déclin. Ce plan est-il à la hauteur des enjeux de transition énergétique ? Répond-t-il aux défis industriels de la France ?