Le projet de loi controversé prolongeant jusqu’au 31 juillet 2022 le recours possible au passe sanitaire, dont l’échéance était prévue au 15 novembre, est présenté mercredi en Conseil des ministres.