Cette semaine nous revenons sur un passage sombre de l’histoire : celui du massacre du 17 octobre 1961. C’était il y a tout juste 60 ans, en pleine guerre d’Algérie. À Paris, des Algériens manifestent pacifiquement pour demander l’indépendance de leur pays et l’arrêt du couvre-feu qui les vise. La répression est sanglante. Au moins 200 personnes sont tuées, certaines sont jetées dans la Seine… Il a fallu attendre 40 ans avant que les faits soient reconnus.