Loi “Samuel Paty”, protection fonctionnelle, vigilance accrue de l’Éducation nationale : l’assassinat il y a un an du professeur d’histoire Samuel Paty a provoqué une prise de conscience au sein des institutions de la nécessité de mieux protéger les enseignants quand ils font face à des menaces provenant de leurs élèves ou de leurs parents. Une évolution salutaire qui se heurte encore à des lenteurs administratives.