Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi, qu’une “indemnité inflation” exceptionnelle de 100 euros serait versée aux Français gagnant moins de 2 000 euros net par mois afin de les aider à faire face à la hausse des prix, de l’essence notamment.