Les mécanismes liés au traitement des odeurs par le cerveau humain sont mal compris à ce jour, du fait du manque de méthodes non invasives. Des chercheurs suédois, ont pu enregistrer les ondes cérébrales générées par de mauvaises odeurs et mettre en évidence les processus liés au phénomène…