Les personnes atteintes de tics sont sujettes à des mouvements et des sons incontrôlables. Avec la pandémie, ils se sont multipliés chez les adolescentes, notamment celles qui utilisent TikTok. Trois médecins anglais ont relevé l’implication du réseau social dans l’apparition de leurs tics.