Cette semaine, la Nouvelle-Calédonie est à nouveau au cœur de l’actualité, à l’approche du troisième référendum sur l’indépendance en décembre. Son maintien, malgré la crise du Covid-19, divise les Calédoniens.