Le procès des deux hommes accusés du meurtre, à caractère antisémite, de Mireille Knoll s’est ouvert, mardi, aux assises de Paris. Le corps de cette femme de 85 ans, atteinte de la maladie de Parkinson, avait été retrouvé poignardé et partiellement brûlé à son domicile.