À cause du réchauffement climatique, le niveau de la mer pourrait augmenter d’un mètre d’ici à 2100. Si le sujet sera largement abordé lors de la COP26 qui démarre dimanche 31 octobre à Glasgow, localement, municipalités, institutions et associations travaillent déjà à trouver des solutions. La ville de Quiberville-sur-mer, en Normandie, a opté pour une approche inédite : laisser entrer la mer dans les terres plutôt que multiplier les aménagements pour se protéger. Reportage.