En 2015, Paris organisait la COP21, conclue sur un accord historique pour tenter de maintenir le réchauffement climatique à 1,5°C de plus par rapport à l’ère pré-industrielle d’ici la fin du siècle. Pour y parvenir, deux étapes-clés ont été retenues : baisse de 40 % des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’ici à 2030 et la neutralité carbone en 2050. Cinq ans après l’accord de Paris, la France a-t-elle tenu ses objectifs ?