Des scientifiques ont identifié un gène qui multiplie par deux les risques de décéder de complications de la Covid-19. Ce gène est présent chez 61,2 % des populations d’Asie du Sud mais seulement chez 16 % des Européens, ce qui pourrait expliquer les différences de mortalité entre groupes ethniques.