Les évêques réunis à Lourdes ont annoncé lundi que le fonds d’indemnisation des victimes sera financé par la vente des biens de l’Église ou par des emprunts. Ils ont également indiqué la constitution d’une instance nationale indépendante de reconnaissance et de réparation chargée d’instruire les demandes des victimes.