La Haute autorité de santé française déconseille le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans. Elle se base sur une étude selon laquelle il augmenterait légèrement le risque de myocardite et péricardite pour cette population, spécialement chez les jeunes hommes.