Les cinq prétendants Les Républicains à l’investiture pour l’élection présidentielle ont rivalisé de fermeté sur les sujets régaliens, dimanche, lors de leur deuxième grand oral. L’objectif : parler aux sympathisants de droite, mais surtout convaincre les adhérents LR à l’approche du congrès du parti.