Cette semaine, nous nous intéressons à la situation des sages-femmes en France. Elles sont 25 000 en activité mais si rien ne change, leur nombre devrait diminuer dans les années à venir. Le malaise grandit au sein de cette profession médicale exclusivement consacrée à la santé des femmes et de leurs tout-petits : manque de reconnaissance, salaires trop faibles, formation inadaptée… Leurs revendications sont nombreuses. Pour tenter de faire bouger les choses, elles multiplient les mobilisations.