Chez 8 patients sur 10, la polypose nasale est associée à une inflammation de type 2. Comment se produit cette surréaction de l’immunité au niveau cellulaire, aussi observée dans d’autres maladies comme la dermatite atopique ou l’asthme ? On vous explique tout !