Un éminent virologue met en garde contre l’utilisation du molnupiravir, la pilule anti-Covid de Merck, qui présente un fort potentiel mutagène. L’administration de ce médicament à grande échelle pourrait favoriser l’apparition de virus résistants, sur le même principe que les bactéries…