Sollicités de toutes parts dans la course aux parrainages pour la présidentielle française, les élus ont de plus en plus de réticence à apporter leur signature aux candidats. Actuellement réunis au Congrès des maires de France à Paris, des édiles expliquent leur défiance.