Une étude publiée mardi par l’Institut des politiques publiques montre que les mesures concernant le pouvoir d’achat prises durant le quinquennat d’Emmanuel Macron ont davantage bénéficié aux plus riches, tandis que le niveau de vie des plus pauvres a lui diminué.