À l’occasion de la journée de mobilisation jeudi contre le harcèlement scolaire, le chef de l’État a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre ce fléau qui touche près d’un enfant sur dix en France.