Demander “pardon” et “réparer” les préjudices subis. L’Assemblée nationale a voté jeudi en faveur du projet de loi de réparation pour les harkis et leurs familles. Le texte est maintenant attendu au Sénat.