Les gauchers sont rares, seulement 10 % des êtres humains environ. Comment cette particularité s’exprime dans le cerveau ? Des chercheurs ont analysé plusieurs milliers d’images cérébrales pour identifier les différences entre gaucher et droitier. Et il y en a !