Après les évêques, les responsables des congrégations religieuses ont annoncé vendredi la naissance d’une Commission indépendante de reconnaissance et de réparation pour les victimes d’abus sexuels.