Le président Emmanuel Macron et Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France, se sont montrés en désaccord, lors d’un vif échange vendredi autour de la délocalisation de l’usine française Ascoval. Le président candidat à l’investiture LR pour la présidentielle a estimé que “la solution retenue n’est pas satisfaisante”, se heurtant au projet soutenu par le chef de l’État pour l’avenir de cette aciérie.