Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 10 % des violences conjugales en France, ayant concerné près de 160 000 personnes tous sexes confondus en 2020, a annoncé lundi le service statistiques du ministère de l’Intérieur.