Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, tape du poing sur la table contre le site américain Wish. Bercy lui reproche de permettre la vente des produits non conformes, très souvent dangereux et parfois contrefaits. Le site va être déréférencé en France, une première en Europe et une sanction en guise d’avertissement. Bruno Le Maire donne “quelques semaines” à Wish pour respecter les règles, sinon il ordonnera l’interdiction du site sur le territoire français.