La situation restait tendue, mardi, dans les Antilles françaises où le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu terminait sa visite destinée à apaiser la crise sociale. Il s’est dit ouvert à une “adaptation de l’application de la loi” d’obligation vaccinale, qui devait initialement s’appliquer le 15 novembre, jour où a débuté la grève générale en Guadeloupe, et avait déjà été repoussée au 31 décembre.