La crise sociale en cours en Guadeloupe et en Martinique a remis sur la table le sujet sensible de la pollution des Antilles au chlordécone. Cet insecticide très toxique, interdit depuis 1993 sur tout le territoire français, est au cœur de diverses études scientifiques qui visent à mieux comprendre ses effets nocifs sur le corps humain et les écosystèmes.