“Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ?”. Les électeurs de ce territoire d’outre-mer sont appelés à se prononcer dimanche, une troisième fois, sur l’accession à la pleine souveraineté de l’archipel. Un scrutin que les indépendantistes ont décidé de bouder alors que les deux précédents référendum organisés en 2018 et 2020 avaient été remportés par le camp loyaliste.