Selon l’organisation Reporters Sans Frontières (RSF), 488 journalistes sont actuellement détenus à travers le monde, un record. La Birmanie, la Biélorussie et la Chine sont en grande partie responsables de cette répression accrue contre les professionnels des médias.