Un couple sur quatre ne parvient pas à démarrer une grossesse après un an de rapports réguliers, selon l’Inserm. Les raisons sont multiples : exposition aux polluants, perturbateurs endocriniens, âge pour le premier enfant repoussé, tabagisme… Mais dans environ 20 % des cas, l’origine de l’infertilité reste inexpliquée. En France, le ministère de la Santé a mis en place un groupe de travail pour réaliser un état des lieux de l’infertilité et proposer des recommandations d’ici à la fin de l’année.