Après la Covid-19, la qualité du sperme des hommes concernés par la maladie se dégrade. Les troubles morphologiques, de mobilité ou de quantité peuvent perdurer plusieurs mois dans de rares cas.