La dose de rappel de vaccin anti-Covid-19 doit pouvoir être réalisée en France à partir de trois mois après la primo-vaccination, estime dans un avis publié vendredi la Haute Autorité de santé.