Le gouvernement veut pouvoir sanctionner d’une amende administrative allant jusqu’à 1 000 euros par salarié les entreprises ne jouant pas le jeu du télétravail dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19.