En ce début d’année 2022, la progression rapide du variant Omicron fait planer le risque d’une saturation des hôpitaux, a prévenu lundi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Alors que le pic de contamination est envisagé aux alentours de mi-janvier, les services peuvent-ils tenir sans mesures sanitaires plus strictes ? Entretien.