L’alcool, en particulier le vin, fait partie de la culture française. Mais aujourd’hui, selon la Ligue contre le cancer, plus de 30 % des Français avouent en consommer plus que les recommandations officielles – soit plus de deux verres par jour ou plus de dix verres par semaine. Le phénomène s’est aggravé avec la crise sanitaire. Entre prévention et répression, la France tente depuis des années de s’attaquer aux dangers de l’alcool, mais se heurte aux lobbys du secteur.