Le procès des attentats du 13-Novembre a été suspendu le temps de soumettre le principal accusé, Salah Abdeslam, toujours positif au Covid-19, à une contre-expertise médicale. Guéri de cette infection, il est “apte” à assister aux audiences de la cour d’assises spéciale à partir de mardi, selon un rapport consulté par l’AFP.