L’immunité garde une trace des infections passées. Tout le monde a déjà eu un rhume, une infection bénigne parfois causée par un coronavirus. Selon une étude récente, des cellules immunitaires formées lors d’un rhume pourraient aussi protéger, partiellement, contre les infections au SARS-CoV-2.