Quatre mois après l’ouverture du procès, c’est Mohamed Abrini, l’un des organisateurs des attentats du 13-Novembre, qui a ouvert mardi la première phase d’interrogatoires des accusés. Le Belge de 37 ans, qui encourt la perpétuité, a justifié avec force les attentats.