Le cannabis produit des métabolites secondaires qui intéressent beaucoup les scientifiques. Parmi les plus connus, il y a le CBD. À l’Université de l’Oregon, une équipe a testé les propriétés antivirales de deux cannabinoïdes, le CBDA et le CBGA, dans des expériences in vitro.