Le candidate du Rassemblement national, qui ne possède que 366 parrainages à une dizaine de jours de la date limite de dépôts des signatures, suspend sa campagne pour se consacrer pleinement à leur récolte.