La primaire Les Républicains, qui a désigné Valérie Pécresse comme candidate à la présidentielle 2022 a été entachée de “manœuvres frauduleuses” visant à gonfler le corps électoral. C’est ce qu’affirme mercredi le quotidien Libération, qui a eu accès au fichier des adhérents et y a trouvé des membres fictifs ou décédés, et même un chien.