Le groupe sanguin est l’une des sources d’incompatibilité entre un donneur et un receveur lors d’une greffe. Des médecins canadiens ont mis au point une méthode rapide pour changer le groupe sanguin d’un greffon en quelques heures, le rendant ainsi compatible avec plus de patients.