Valérie Pécresse a tenu, dimanche, son dernier meeting à Paris à une semaine du premier tour de la présidentielle. Se présentant comme la seule candidate de droite, elle a appelé ses sympathisants à “renverser la table” alors que les sondages la placent à moins de 10 % des voix.